Jabeprode

Le Jaffré’s Bee Protection Device (Jabeprode)

 

Le « JAFFRÉ’S BEE PROTECTION DEVICE » ou (JABEPRODE)

Le 09/03/2019 Fiche technique, mode de fonctionnement et d’emploi du 

Dispositif de Capture sélectif pour Frelons Asiatiques : le Bac de Capture Préventif & Autonome (BCPA)

  1. Les Modules d’Accès Sélectifs ou MAS JABEPRODE : Ils seront fixés sur une Cage De Capture (CDC) et permettront l’introduction sélective des Frelons Asiatiques (FA). Constitution : Un entonnoir de forme tronc pyramidale solidaire d’une platine base grillagée (fig1). Le grillage permet le passage des abeilles et autres insectes de taille inférieure au frelon asiatique au travers du grillage et plus aisément en sortie qu’en rentrée grâce à une pente adaptée des mailles et dans les meilleures conditions d’aisance et de rapidité. Les MAS Jabeprode grillagés permettent la circulation et le mélange des effluves. La fixation des MAS sur le support se fera, après la découpe d’une fenêtre (attendre la fourniture des MAS avant d’effectuer cette opération qui ne nécessite que très peu de temps) d’environ 125X180mm (prévisionnel car pour les prototypes, celle-ci était de 110X170 ), par pointage ou vissage (par ex. sur bois, photo), par collage (résine colle polyuréthane ou néoprène pour le support plastique) ou par colliers nylon sur la CDC avec un recouvrement d’1 cm. L’extrémité mince et sélective du tronc pyramide grillagé, dirigé vers l’intérieur de la CDC permet le passage aisé des reines de FA car parfaitement calibré à leur thorax tout en interdisant celui d’une reine de frelon européen un peu plus haut d’1mm. La profondeur du tronc pyramide du MAS et sa structure totalement aérée (mélange des effluves) est suffisamment longue pour éviter au FA de retrouver la sortie (principe de la nasse). La distance entre les 2 extrémités des MAS de doit pas être inférieure à 80mm. Les expérimentations menées en 2017 ont permis de constater qu’aucun FA entré n’en est jamais ressorti.

  2. LE BCPA qu’elle qu’en soit sa forme, sa nature ou sa capacité, (Caisse de vins en bois, boite en plastique, ruche…) est toujours constitué de trois éléments : 1- Le contenant de l’appât dans le compartiment inférieur, 2- les Modules d’Accès Sélectifs en vis-à-vis dans la plus grande longueur pour optimiser la circulation des effluves fixés sur la cage de capture dont le fond est couvert d’un fin grillage pour interdire l’accès à l’appât à tout insecte (jardinerie). 3- Le Toit

  3. Le toit isolé, lesté et de grande longueur permet une meilleure circulation, canalisation puis diffusion des effluves.

 

- Le stress des ouvrières frelon pour tenter de sortir de la CDC induit par leur incapacité à se nourrir, les empêche d’effectuer des captures et découpe d’abeilles et meurent en moins de 36h. - Les reines au printemps n’ont pas cette particularité car elles sont encore plus stressées et n’ont pas forcément encore de larves à nourrir. Le ralentissement rapide du métabolisme des reines (boulimiques en cette période de reproduction) va se faire au bout de 3 heures seulement et aucune ne sera encore en vie au petit matin suivant. L’ouverture large de l’entonnoir des MAS assure ainsi l’attractivité, l’accueil et la capture de l’intégralité des reines de FA de l’environnement du BCPA sur de très grandes distances (plusieurs centaines de mètres) qui seront évaluées et précisées en 2019.

 

  1. Types d’appâts : Ceux qui, jusqu’ici, ont montré la meilleure efficacité sont constitués de cires mielleuses (opercules des récoltes ou cadres de miel brisés menu) qui doivent impérativement être protégées par un grillage fin (de type grillage inox fin utilisés pour l’aération des planchers de ruches ou de la grille à propolis souple et fine pour les apiculteurs ou celui de « garde manger ») pour interdire l’accès à tous les insectes. Quatre raisons essentielles à cela :

        • Une préservation de l’appât durant toute la saison pour ne pas avoir à le remplacer.

        • La nécessité d’une sortie rapide des insectes non cible de la CDC (car ils ne peuvent accéder à l’appât) est évidente pour éviter qu’ils ne deviennent les proies des FA déjà présents dans la CDC mais le stress du frelon pour tenter de sortir est tel que ce réflexe en est très limité.

        • Le risque potentiel de transmission de pathologies par la contamination des abeilles par des spores de loque américaine qui pourraient être présents dans les cires mielleuses (ou jus de cirier).

        • La nécessité de ne pas nourrir le frelon pour que sa mort intervienne au plus vite. Même un insecte nuisible ne doit pas souffrir inutilement longtemps.

En été, et cette fois en curatif, il est possible d’utiliser de la matière carnée issue de restes crus de poisson (à remplacer tous les deux/trois jours), le NuöcMàn (à base d’extraits de jus de poissons fermentés) parait donner aussi de bons résultats ainsi que des croquettes pour chat au poisson ou à la viande. Les restes de poissons gras, les crustacés (têtes de crevettes cuites) et coquillages sont des substances carnées très prisées par les FA ouvrières pour nourrir leur progéniture. Pour ceux qui ne disposent pas de cires mielleuses, des coupelles de mélange de sirop de fruits rouges, de cidre artisanal saturé en sucres auquel on peut rajouter des restes de confiture ou de pots de miels oubliés au fond du placard feront très bien l’affaire. Des îlots constitués de petites éponges de mousse seront d’autant de diffuseurs d’effluves olfactifs. Se rappeler que ce ne sont qu’exclusivement les effluves odorants qui exhalent des appâts qui vont attirer les frelons. Plus la surface de l’appât sera importante, plus le BCPA aura d’efficacité et « ratissera » large.

 

  1. Périodes de capture et types de BCPA : - La période impérative est printanière pour prévenir la construction des nids. Elle permet la capture de toutes les reines de FA d’un environnement à partir de mars. Étant donné l’efficacité, ne pas prendre en compte la concurrence intraspécifique (combat des reines entre-elles) que celles-ci se font à partir de cette période pour l’usurpation des nids. À partir de fin juin, les captures de reines devraient se faire plus rares, voire s’arrêter, ce qui démontrera ainsi la réelle efficacité du BCPA. - Pour les apiculteurs, la présence du BCPA sur l’arrière du rucher (moins de 8 ruches) est indispensable à partir du début d’émergence des reines (T° ambiante de 13° pendant 6/7 jours) soit de mars à novembre. Il en sera installé un de chaque côté d’un grand rucher, aux extrémités de celui-ci. Un autre au centre et sur l’arrière peut leur être complémentaire. Dès le début du printemps, retirer impérativement du rucher toute ruche morte ou faible qui deviendrait concurrente de votre BCPA pour le miel qu’elle contient et donc les effluves qu’elle produit (et impératif aussi sur le plan sanitaire). Le BCPA qui permettra l’utilisation de cades de miel cristallisé pourra être constitué d’une ruche morte l’hiver précédent. Elle sera obturée par une portière d’entrée. Une grille à propolis sera disposée (par collage) sur le fond aéré pour éviter le passage des guêpes et autres teignes pour préserver l’intégrité de l’appât tout au long de la saison. Le corps de ruche contenant les cadres de miel sera couvert d’une autre grille à propolis tenue écartée des têtes de cadres par calage. La hausse (vide) du haut, une fois découpée sera équipée des 2 MAS Jabeprode pour devenir la cage de capture. Elle sera ensuite protégée d’un couvre-cadres et d’un toit bien large pour une meilleure canalisation des effluves. (Fig. 2). Une alternative : Au-dessus, au lieu d’une hausse, pour ne pas condamner du matériel apicole, un simple cadre de bois confectionné par l’assemblage de 4 planches sur lequel seront fixés les 2 Jabeprode, positionnés de façon identique seront d’une égale fonctionnalité.

- Pour les particuliers, deux caisses superposées remplaceront le matériel apicole (Fig.4) Tailles minimale de l’intérieur (en cm) : 36 L X 22 l X 17 h. La pose des BCPA doit être organisée, la lutte collective doit être réalisée sur les territoires par les collectivités, car elles ont les compétences en matière de régulation des nuisibles. Les communes ont des responsabilités de sécurité de leurs concitoyens. Une répartition des BCPA par un maillage cohérent des territoires est indispensable, un BCPA tous les 300/500 m en ville à titre d’expérimentation en 2019 est préconisé.

 

  1. Faut-il retirer les FA présents dans la CDC : En préventif, seulement quelques reines seront capturées et il ne sera pas souhaitable de les retirer car les odeurs des précédentes vont accélérer la venue de nouvelles. Le BCPA, installé trop tard en saison, capture plusieurs dizaines d’ouvrières chaque jour. Lorsque le grillage du fond commence à se recouvrir, en enlever une partie afin de permettre aux effluves de passer. Il arrive, au petit matin, de retrouver quelques FA engourdis de froid, présents dans la CDC parfois regroupés sur une paroi (hyménoptère social, Fig. 3). Les FA à détruire peuvent être collectés au bocal avec un petit outil (pinceau…. ou à l’aspirateur sans fil). Il faut toujours laisser des FA « phéromoner » la CDC. Aucun élément n’affecte la santé des insectes non cible qui pourraient avoir été capturés par les BCPA qu’il est utile de vérifier si possible au petit matin. Les relâcher si présents (bocal et pinceau). Si vous disposez un (ou plusieurs) BCPA, vous pouvez faire part de vos captures et constatations sur un document (Excel) téléchargeable sur le site Internet : anti-frelon-asiatique.com ou jabeprode.fr rubrique Contact/téléchargements. Contrairement à certaines théories douteuses, la capture sélective printanière de toutes les reines de FA d’un environnement, reste, à ce jour, la SEULE méthode de lutte préventive simple et non coûteuse qui donnera de vrais résultats en matière de régulation de l’Espèce Exotique Envahissante (EEE) Vespa velutina nigrithorax en France et en Europe. Le terme éradication grâce au BCPA, ne sera pas usurpé sur les îles.

 

Denis Jaffré, apiculteur professionnel, initiateur :

Du Bac de Capture Préventif, Sélectif et Autonome Le BCPA et ses « JABEPRODE » D'une adaptation de neutralisation des nids en "Cheval de Troie" par les ouvrières 

D’une méthode d’expédition des reines de Vv vivantes

Du protocole de destruction des nids de Vv au fusil de chasse …

Page Facebook : Dispositif de lutte préventive contre le frelon asiatique

Fiche technique & mode d'emploi BCPA

Utilisez  le formulaire ci dessous pour commander directement via mail au format excel ou open office classeur

  DATE * Adresse de FACTURATION * Adresse de LIVRAISON ( * si différente de celle de facturation) Instruction de livraison CONTACT livraison Nom et Prénom * N° TÉL. Fixe N° TÉL. Mobile * Votre adresse MAIL *     NB paires std * NB paires Polycarbonate* Coût unitaire TTC* MONTANT acompte versé * port & emballage TTC * Total facture TTC type Paiement * date envoi * Solde       vos observations et commentaires éventuels
CIVILITÉ NOM PRÉNOM ADRESSE CODE POSTAL VILLE CIVILITÉ NOM PRÉNOM ADRESSE CODE POSTAL VILLE
EXEMPLE 23 août 19 Mme FRELONNNE Louise 3, rue Vespa 00528 VELUTINA Mr FRELON Louis 3, rue Vespa 00528 VELUTINA Utilisez l'intephone / code entrée 1895 / attention au chien Louis FRELON 04 05 06 07 08 07 08 08 09 10 velutinamonamour@ontaura.eu     15 0 9,60 € 0,00 € 11,00 € 155,00 € chèque 12-févr.-19 155,00 €       Il était temps que l'on puisse trouver un piège à frelons asiatiques vraiment efficace et pas cher…… Merci !
Vos renseignements *                                             0,00 €   0,00 € 0,00 €     0,00 €        
                                              0,00 €   0,00 € 0,00 €     0,00 €        
                                                                   

Adresse Jabeprode

29400 Locmélar

UtiliJabeprode